Accueil Agenda Les sanctuaires souterrains de Saint-Émilion et perspectives de recherche
Aa - +

Les sanctuaires souterrains de Saint-Émilion et perspectives de recherche

Contact

« Les sanctuaires souterrains de Saint-Émilion et perspectives de recherche » par Monsieur Pierre RÉGALDO SAINT-BLANCARD Jeudi 28 octobre 2021 à 19h30 Salle des Dominicains - 14, rue Guadet - Saint-Émilion

Entrée libre – Passe sanitaire requis mais le port du masque n’est plus obligatoire.

 

Pierre RÉGALDO SAINT-BLANCARD – « Perspectives sur les sanctuaires souterrains de Saint-Émilion »

 

Selon toute vraisemblance, se sont succédés à Saint-Émilion deux sanctuaires souterrains qui ont pris la suite de chambres funéraires dont l’origine remonte peutêtre au VIIIe siècle et à la légende (vitae) d’Émilion. À la suite d’un état des lieux préliminaire, lié au rachat par la ville des catacombes, un important programme de modélisation en trois dimensions a été réalisé par des archéologues et plusieurs autres équipes scientifiques. Cette conférence permettra de faire un point synthétique des acquis et problématiques en vue de fouilles ultérieures, à travers les onze phases reconnaissables de la chronologie relative de ces sanctuaires.

 

Président de la Société Archéologique de Bordeaux, Pierre Régaldo Saint-Blancard est archéologue et ancien conservateur à la Direction Régionale des Affaires Culturelles de Nouvelle-Aquitaine. Il est également Chercheur associé à l’Unité Mixte de Recherche 5607 Ausonius - Institut de recherche Antiquité et Moyen-Âge (campus de Pessac).

 

À la suite de l’achat des Catacombes par la municipalité, il a entrepris une démarche pour reprendre les recherches sur ce lieu où les connaissances sont à préciser et où il y aurait des perspectives d’investigations avec de nouvelle techniques 3 D. Des fouilles pourraient conduire à la mise à jour d’une église primitive.

 

Les directives sanitaires en vigueur ne nous permettront pas d’organiser le traditionnel cocktail dinatoire pour cette fois, mais nous pourrons nous retrouver autour d’un dîner, à l’occasion de notre Assemblée générale de novembre, puis reprendre les cocktails ultérieurement, nous l’espérons.

Nous trouver