Les coups de cœur de notre équipe

25Résultats

  • Les bords de Dordogne - Coup de cœur de Mélanie

    Les bords de Dordogne - Coup de cœur de Mélanie

    En savoir plus
    “Les bords de Dordogne ont un côté magique à toute heure de la journée et à chaque saison.”       Les berges de la Dordogne ont un côté magique à toute heure de la journée et à chaque saison.     J'affectionne tout particulièrement m’asseoir sur un banc en bord de rivière à Vignonet pour lire quelques pages d’un bon roman. En été, j’aime retrouver mes amis pour trinquer face au soleil couchant et lancer le barbecue. Bien évidemment, c’est une belle occasion pour ouvrir de bonnes bouteilles de Saint-Émilion, qui s’accordent parfaitement avec des grillades aux sarments.     Séjourner à proximité de la rivière est un véritable paradis. Le matin, en ouvrant les fenêtres, on se réveille avec le chant des oiseaux qui fait écho à travers la brume se formant à la surface de l'eau.     La vue est superbe, rien de tel pour commencer la journée et s'apaiser l'esprit !       Vous ne saviez pas que la Dordogne coule à proximité de Saint-Émilion ? On vous en dit plus ici : shorturl.at/dmQT8
  • Les macarons - Coup de cœur d'Adélaïde

    Les macarons - Coup de cœur d'Adélaïde

    En savoir plus
    Un petit gâteau rond et savoureux (à déguster sans modération): le macaron de Saint-Émilion !     L'an dernier, j'ai eu la chance de me rendre au petit matin à la Fabrique de Macarons de Nadia Fermigier afin d'assister à la fabrication de ces petits délices. J'ai le souvenir qu'en remontant la rue Guadet et avant même mon arrivée sur le pas de la porte de la boutique, je sentais déjà l'effluve gourmande des macarons. Je me suis donc empressée d'y entrer !   Ce matin-là, je suis accueillie par Nadia, Didier et toute l'équipe présente sur place. Nous nous dirigeons vers l’arrière-boutique : là où les choses sérieuses ont déjà commencé depuis plusieurs heures. Tous les jours, les macarons y sont fabriqués artisanalement avec trois ingrédients seulement : de véritables amandes douces et amères, du blanc d’œufs frais et du sucre. Si le macaron de Saint-Émilion fête ses 400 ans cette année, c'est parce que la recette utilisée par Nadia Fermigier est la même que celle inventée par les Sœurs Ursulines en 1620.     Quel plaisir d'assister aux différentes étapes de la préparation, j'en profite pour photographier les gestes experts des pâtissières. Dans un premier temps, les amandes sont pelées une par une à la main. Elles sont ensuite écrasées pour créer une pâte qui sera mélangée avec les blancs montés en neige. Les macarons sont ensuite formés à partir d'une poche à douille puis chacun d’eux est sucré à la main et cuit au four. Les macarons refroidissent ensuite pendant quelques instants avant d'être disposés dans les boîtes et dégustés.     Vous vous en doutez donc : qu'elles soient composées 12, 24 ou 36 macarons, ces boîtes ne font jamais long feu. La boutique regorge d’autres spécialités de la région. Il est donc bien compliqué de résister à la tentation, paroles de gourmande !       Vous n’en avez jamais assez du fameux macaron de Saint-Émilion ? Alors retrouvez ici un article paru dans notre magazine My Saint-Émilion 2019 : shorturl.at/vDLM5 !
  • La Croix de Tourans - Coup de cœur de Muriel

    La Croix de Tourans - Coup de cœur de Muriel

    En savoir plus
    “Le bois de la Croix de Tourans est un promontoire naturel qui offre un spectacle saisissant.”     À quelques minutes en voiture de Saint-Émilion se trouve mon coup de cœur, le bois de la Croix de Tourans.   Après avoir parcouru un petit chemin de terre entre les vignes par une belle soirée d'été, nous entrons dans un petit bois aux arbres très fins et clairsemés, mais suffisamment nombreux pour nous abriter de la chaleur.   La profondeur du bois est limitée et débouche sur un halo de lumière, en comparaison avec la pénombre du sous-bois. Lorsque nous nous approchons de cette lumière, nous nous retrouvons soudain face à un fantastique paysage qui s'étend à nos pieds sur des kilomètres ! Des champs, des vallons, des villages, un camaïeu de vert, de beige et de jaune (été brûlant oblige). Une croix se trouve en plein milieu de ce point de vue, comme la proue d'un bateau devant un horizon sans limites. Une table d’orientation est installée à côté, elle donne des informations précieuses sur le paysage qui nous entoure.   Je recommande ce lieu car il est intime en haute-saison. C’est un promontoire naturel qui offre un spectacle saisissant et reste assez sauvage. Il est idéal pour un pique-nique ou une pause fraîcheur, en communion avec la nature !       Partez vous aussi à la découverte de ce lieu en suivant le parcours de notre randonnée “À la croisée des appellations” : https://bit.ly/2wzcske
  • Le Cloître des Cordeliers - Coup de cœur d'Edwige

    Le Cloître des Cordeliers - Coup de cœur d'Edwige

    En savoir plus
    Cette pause hors du temps est particulièrement appréciable, je vous recommande l’expérience !     Quand je reçois des amis, mon idée “sortie” préférée avant d’aller déjeuner ou pour clôturer l’après-midi est de se rendre au Cloître des Cordeliers. C’est un moment qui plaît toujours et il est propice à la détente, le tout en sirotant une coupe bien fraîche de blanc ou de rosé vintage.     Pour l’apéritif ou après un bon repas, ce vin pétillant est proposé à la dégustation, au verre ou à la bouteille. Il est possible de s’installer dans les jardins attenants, entre les pierres blondes et à l’ombre des arbres. Cette pause hors du temps est particulièrement appréciable, je vous recommande l’expérience !     Pour agrémenter la dégustation, quelques macarons régaleront les gourmands, qu’ils soient petits ou grands.    
  • La porte Brunet - Coup de cœur d'Alexis

    La porte Brunet - Coup de cœur d'Alexis

    En savoir plus
    Ici, tout est paisible car peu de visiteurs sillonnent ce chemin.       L'été, après une journée de travail, j'aime aller me ressourcer à la Porte Brunet. Je m'assois alors sur un petit muret, celui qui donne côté campagne.     De là, je me retrouve perché au-dessus d'anciens terrassements où étaient bâtis les remparts qui protégeaient le village de Saint-Émilion dès le douzième siècle. C'est ici que les moutons du petit éleveur du coin paissent tranquillement, sans se soucier du temps qui passe.     Un peu plus loin, je laisse mes yeux descendre dans la combe qui me fait face, pour remonter lentement sur les coteaux parsemés de vignes. Plus loin encore, le plateau disparaît petit à petit pour laisser place à une vallée qui s'étend à perte de vue.     Du haut de mon poste d'observation, je sens la brise tiède de la soirée me caresser le visage. Ici, tout est paisible car peu de visiteurs sillonnent ce chemin. Je n'entends alors que le bruit lointain des oiseaux et des insectes.     Puis au bout d'un moment, la lumière décline, les couleurs du tableau qui se présente devant mes yeux changent doucement. Les ombres s'étirent, et peu à peu les maisons, au loin, allument leurs lumières, comme si elles voulaient faire écho à la voûte céleste qui apparaît maintenant devant moi, infinie. Je vois aussi la grand route qui passe dans la vallée et, de temps en temps, le train qui passe. Je regarde cette activité avec curiosité, comme un enfant qui observe une fourmilière en activité.     J'essaie alors de m'imaginer la vie de ces gens qui ne savent pas que je suis là, aux aguets. Petit à petit je me perds dans mes pensées et j'oublie la fatigue du jour.     Et je me sens bien !       Pour en apprendre d’avantage sur l’histoire de cette fameuse Porte Brunet, rendez-vous ici : shorturl.at/cMTVZ
  • L'Eglise Collégiale de Saint-Emilion - Coup de cœur de Christelle

    L'Eglise Collégiale de Saint-Emilion - Coup de cœur de Christelle

    En savoir plus
    15 minutes pour me poser sur un banc…     Prendre le temps de se poser… de poser son corps et son esprit ! Je me suis accordée il y a peu 15 minutes. 15 minutes, c’est peu… mais si précieux et utile dans nos vies trépidantes.     15 minutes pour me poser sur un banc… Pas sur un banc public comme dans la chanson mais sur un banc d’église. Non pas pour prier mais pour méditer et observer. Et pas dans n’importe quelle église mais l’Eglise Collégiale de Saint-Émilion.     Posez-vous dans la chapelle à la droite du cœur avec ses vitraux contemporains. Ce jour là, nuages et éclaircies allaient et venaient… La lumière des vitraux rouges, bleus, oranges, verts se reflétaient sur les murs gothiques de cette église.     D’abord aux teintes pastel, les lumières ont ensuite totalement disparu avant de revenir plus vives que jamais à la faveur du soleil laissant apparaître le reflet des oiseaux se réchauffant contre la pierre dorée à l’extérieur. 15 minutes, symboles pour moi de l’harmonie existant entre construction humaine et Nature... comme cela devrait toujours être !       Apprenez-en d’avantage sur cette splendide église en lisant cet article : shorturl.at/sBFOY
  • La Grotte Célestine - Coup de cœur de Solène

    La Grotte Célestine - Coup de cœur de Solène

    En savoir plus
    Voyage au centre de la grotte Célestine       À Saint-Émilion, il n’y a pas que le vin et les vieilles pierres chargées d’histoire. Au sud du village, une merveille se cache dans les entrailles de la commune de Rauzan.     Il s’agit de la grotte Célestine, découverte par hasard à la fin du XIXème siècle par un puisatier. Par la suite, elle fut renommée d’après le nom de la propriétaire de la maison construite au-dessus de ces grottes, une vieille petite dame qui, au début du XXème siècle, a permis aux explorateurs de mieux la connaître et la conserver…     C’est l’endroit idéal pour une activité originale à faire en famille ou entre amis. D’extérieur, rien ne laisse présager de la beauté de l’endroit. Après s’être mis dans les conditions adéquates pour l’expédition souterraine - c’est-à-dire chaudement couvert car il ne fait que 14°C dans la grotte et équipé de bottes et d’un casque de protection avec lumière frontale - on descend quelques 13 mètres sous terre à la découverte de stalactites, de stalagmites et de magnifiques œuvres naturelles tels de vrais spéléologues.     Sur environ 400m, la visite guidée permet d’apprendre plein de secrets sur ce joyau caché sous terre, au fil d’anecdotes et d’informations claires.     Cette expérience ludique, les pieds dans l’eau, qui dure une petite heure vous en mettra plein la vue avec ses nombreuses formations naturelles qui brillent au gré des gouttelettes suintant de la roche.       La visite de la grotte Célestine est une visite à ne pas manquer ! Rendez-vous sur notre site internet pour en apprendre d’avantage : shorturl.at/gpuC0
  • L'Eglise Notre-Dame de Cornemps - Coup de cœur de Christelle

    L'Eglise Notre-Dame de Cornemps - Coup de cœur de Christelle

    En savoir plus
    Cette petit église toute cabossée a un charme fou !     Connaissez-vous le petit village de Petit-Palais et Cornemps ?     Si c’est le cas, vous connaissez son église à la belle façade ornée du XIIème siècle. Mais connaissez-vous la seconde église de la commune ? Là je pique votre curiosité !     Je vous parle de l’Eglise Notre-Dame de Cornemps. De son petit promontoire, elle ne semble pas majestueuse… mais cette petit église toute cabossée a un charme fou. Remontant au XIème siècle, elle garde les cicatrices du passé. Sa nef a été en partie détruite lors des Guerres de Religions au XVIème siècle et donc rétrécie.     Des restaurations au XIXème siècle donnent l’église que l’on voit aujourd’hui. Envie de rentrer à l’intérieur après avoir sonné la cloche ? Demandez la clé aux voisins…     Là vous marcherez sur du carrelage aux fleurs de Lys, symbole de la Vierge. Bref, vous êtes dans l’Histoire !       Envie d’en apprendre d’avantage sur le petit village de Petit-Palais et Cornemps ? Alors rendez-vous ici : shorturl.at/zINS0
  • Les Montgolfiades - Coup de cœur d'Emmeline

    Les Montgolfiades - Coup de cœur d'Emmeline

    En savoir plus
    Ce matin débute Les Montgolfiades, festival de montgolfières ayant lieu chaque année en octobre à Saint-Émilion ! Et cette année là, j'ai eu la chance d'y participer.       C'était une matinée peu ordinaire. En cette très fraîche nuit d’automne, mon réveil a sonné bien plus tôt que d’habitude : 4h30. Direction : Saint-Émilion.     Arrivée sur place, je retrouve un petit groupe de lève-tôt ... prêts à s'envoler. Parce que oui, ce matin débute Les Montgolfiades, festival de montgolfières ayant lieu chaque année en octobre à Saint-Émilion ! Et cette année là, j'ai eu la chance d'y participer.     Une fois tous les participants arrivés, Patricia - organisatrice et cheffe d'orchestre de l'événement - fait l'appel et (petit moment de gêne) vérifie le poids de chaque passager : il ne faudrait pas que la nacelle soit trop lourde !     J'embarque avec mes trois compagnons d'aventure dans le pick-up de Patrice, mon pilote : c'est parti vers le lieu de décollage. Et c'est là que l'expérience a vraiment débuté pour moi ! Me voilà en train de tenir la nacelle, de déployer la toile du ballon et finalement de sauter littéralement dans la nacelle au moment où celle-ci quitte le sol. C'est rock'n'roll !     Pendant une vingtaine / trentaine de minutes, je survole les vignobles Saint-Émilionnais. Le jour se lève. Les couleurs sont merveilleuses. Et les vendanges sont encore en cours ! Patrice fait descendre le ballon à un petit mètre au-dessus des vendangeurs qui nous font signe. Magique !     Après ce moment hors du temps, le ballon se pose et me revoici parmi les terriens. Je n'ai pas de mots suffisant pour traduire les émotions que j'ai ressenties là-haut, à survoler en silence les paysages que je côtoie au quotidien. Et vous, quand est-ce que vous vous envolez ?
  • La Tour de Montaigne - Coup de cœur de Solène

    La Tour de Montaigne - Coup de cœur de Solène

    En savoir plus
    De l’extérieur, la vue est magnifique !     Avis à tous les passionnés de littérature - mais pas que : un saut au Château de Montaigne, situé à la limite entre la Gironde et la Dordogne, ravira les esprits !     Cette grandiose demeure datant du XIV° siècle et ayant appartenu à la famille Eyquem, Seigneurs de Montaigne, vous fera plonger dans l’univers du célèbre écrivain et philosophe.     De l’extérieur, la vue est magnifique ! On surplombe la vallée de la Dordogne à des kilomètres à la ronde… Entourée de vignes (le domaine est aussi une propriété viticole) et de jardins, on imagine aisément d’où l’inspiration est venue à Michel de Montaigne qui s’est retiré plusieurs années dans sa tour à différentes périodes de sa vie.     La visite permet de se remémorer la vie du philosophe, de sa famille et de son entourage. Elle est aussi bien adaptée aux enfants qu’aux adultes puisque des livrets pédagogiques sont proposés aux familles et aux scolaires (format chasse aux trésors).     Les visites guidées offrent aussi la possibilité de découvrir la tour qui comprend différentes salles où le célèbre écrivain aimait à passer son temps. La plus remarquable reste pour moi la bibliothèque où il a fait inscrire différentes citations au plafond ; citations dont il s’est inspiré pour l’écriture de ses essais.     Cette plongée dans le passé ne donne qu’une envie : (re)lire une partie de son œuvre pour mieux comprendre ce qu’il a vécu et comment il a analysé son époque.         Ces quelques lignes vous ont donné envie d’aller faire un tour au Château de Montaigne ? Toutes les infos de visites se trouvent ici : shorturl.at/gipV3
  • Le Club Ephémère - Coup de cœur de Manon

    Le Club Ephémère - Coup de cœur de Manon

    En savoir plus
    Cet événement est idéal pour profiter de concerts entre amis, le tout autour de vins français et étrangers, de bières artisanales, d’assiettes de produits locaux.     S’il y a bien une chose que l’on sait faire à Saint-Émilion, c’est profiter de l’instant ! Le Château La Fleur Picon en est la preuve avec son incontournable Club Éphémère.     Cet événement est idéal pour profiter de concerts entre amis, le tout autour de vins français et étrangers, de bières artisanales, d’assiettes de produits locaux. La programmation est éclectique et sait satisfaire les passionnées de musique !   L’an dernier, j’ai expérimenté le Club Éphémère lors de son “Grand Soir”, la dernière soirée de la saison. Ce jour-là, la pluie s’est invitée toute la journée mais à 19h, le soleil a refait surface comme pour nous indiquer que la fête n’attendait pas. Alors oui, le terrain était bien humide mais qu’à cela ne tienne ! Une bonne paire de chaussures, une petite veste et la soirée peut commencer.   Dès que les premières notes de musique retentissent sur la scène, le public se presse autour du groupe. Un food truck est présent ce soir-là, nous y dévorons un pulled-pork à tomber mais aussi des nouilles faites maison aux légumes, aussi fondantes que du beurre au soleil !   Le moment est parfait pour aller faire un tour sur les stands de produits artisanaux et, rock’n roll oblige, de vieux vinyles. Qui sait, peut-être qu’on y dénichera une bonne occasion ?       Le Club Ephémère revient aussi en 2020 ! Toutes les dates sont à retrouver ici : shorturl.at/uAG06
  • La magie d'une rencontre - Coup de cœur de Morgane

    La magie d'une rencontre - Coup de cœur de Morgane

    En savoir plus
    Nous ressortons enchantés et enrichis par ces belles rencontres qui n'arrivent qu'ici !     Mon coup de coeur est un souvenir partagé avec mes collègues guides-conférenciers de l’Office de Tourisme.     Un doux soir d’octobre, afin de célébrer la fin de saison, nous réservons une table dans un des restaurants gastronomiques de la ville. A peine installés, nous reconnaissons un client, assis à la table d'en face.     Ce monsieur, nous le voyons souvent à l'Office. Il est allemand et vient régulièrement en visite dans le village. Il termine tout juste son dîner et s'installe alors avec nous pendant que nous commençons l'apéritif. Finalement, nous passons tout le repas en sa compagnie pour un moment hors du temps.     Communiquant comme nous le pouvons entre l'allemand, le français et l'anglais, nous parlons vin, philosophie, patrimoine, livres, etc...     Nous ressortons enchantés et enrichis par ces belles rencontres qui n'arrivent qu'ici. D'ailleurs, il fait nuit, le village est endormi sous un ciel étoilé et magnifiquement éclairé, c'est mon moment préféré pour déambuler dans les rues médiévales de Saint-Émilion.
  • Le Château de Vayres - Coup de cœur de Solène

    Le Château de Vayres - Coup de cœur de Solène

    En savoir plus
    En parcourant le territoire, j’ai découvert un monument qui séduit tant par son histoire que par ses visites ludiques : il s’agit du Château de Vayres !       Cette bâtisse, construite dès le XIIIe siècle, permet de parcourir les siècles, du Moyen-Age au XVIIIe, en passant par la Renaissance et le XVIIe siècle. Dans chaque pièce, on découvre ce qui a fait la particularité de chacune des époques. Les visites sont entièrement adaptées aux familles ... les nombreuses anecdotes racontées par le guide nous invitent à entrer dans l’histoire !     J’ai été ébahie de découvrir des lieux magiques et emplis de trésors pendant la visite : dans l’une des chapelles, il est possible de chuchoter dans un mur et de se faire entendre à l’autre bout de la pièce les salons Renaissance mettent en valeur le beau mobilier d’époque Louis XIV et certaines pièces possèdent des tapisseries et têtes d’animaux naturalisés accrochées aux murs ... de quoi donner la chair de poule.   En traversant ces pièces, j’ai vraiment eu l’impression de voyager dans le temps et de marcher sur les pas du non moins célèbre Henri IV qui fut l’un des propriétaires des lieux ! La classe, non ?     Mais le Château de Vayres ne se limite pas au château ! Il est entouré de superbes jardins à la française donnant sur la Dordogne. Le paysage est magnifique et si paisible … A la fin de ma visite du Château, je suis donc allée me promener dans les allées avant de me plonger dans la partie un peu plus arborée à l’arrière, sans oublier de passer le bonjour aux poules qui occupent le poulailler sur le côté !     Un jeu d’enquêtes existe aussi pour découvrir le site de façon ludique. Il faudra que j’y retourne pour tester ça …       Plus d’infos sur les visites du Château de Vayres en cliquant ici : shorturl.at/tuvNV
  • Une glace à la Tour du Roy - Coup de cœur d'Anaïs

    Une glace à la Tour du Roy - Coup de cœur d'Anaïs

    En savoir plus
    Quel joli souvenir que cette pause sucrée avec une glace bien méritée après tant d’efforts !!     Retour d’une balade en vélo lors d’une jolie matinée très ensoleillée…     Je monte la dernière côte me menant au village de Saint-Émilion non sans peine ... et avec les premiers jolis coups de soleil de l’année en sus !     La fatigue se fait ressentir mais lorsque je vois ce beau temps printanier, une petite montée à la Tour du Roy s’impose. Je profite une dernière fois du beau paysage qui s’offre à moi et à ma descente le glacier me tend les bras !     Quel joli souvenir que cette pause sucrée avec une glace bien méritée après tant d’efforts !! Au souvenir de cette glace au yaourt à la grecque l’eau me vient de suite à la bouche et ma tête repart à la découverte des beaux paysages de Saint-Émilion.
  • Saint-Emilion à vélo - Coup de cœur de Thomas

    Saint-Emilion à vélo - Coup de cœur de Thomas

    En savoir plus
    Vélo, boulot : trop beau !     Depuis quelques mois, je me rends au travail grâce aux transports en commun et par la force de mes mollets. Depuis Bordeaux, le train me dépose au pied du village de Saint-Émilion. Ensuite, chaque jour, je fais le trajet qui sépare la gare et le cœur du village sur mon vélo.     Et chaque jour, je m’émerveille du spectacle unique qui m’est offert !     Que ce soit le matin en arrivant et en remontant les pavés de la rue Guadet, particulièrement calme à cette heure ... ou bien le soir en passant par le haut du village et les secteurs Saint-Martin et Berliquet : c’est un réel plaisir d’observer le patrimoine multi-séculaire de Saint-Émilion et du vignoble, sublimé par le soleil couchant ou bien frappé par une pluie battante.     À mon sens, il est des gestes bien plus difficiles à consentir pour respecter notre planète que d’enfourcher son vélo et parcourir notre beau paysage pour aller au travail !     Le froid, la pluie ou la nuit n’auront jamais raison de mon enthousiasme et de mon envie de voir la vigne évoluer, chaque jour sous mes yeux.         Ça vous tente aussi de découvrir le Saint-Émilionnais à vélo ? Alors jetez un coup d’œil à nos boucles vélos ici : shorturl.at/cdryA
  • Les couchers de soleil - Coup de cœur de Lydie

    Les couchers de soleil - Coup de cœur de Lydie

    En savoir plus
    “Ce moment privilégié exige d’être ponctuel : il serait dommage de rater cet instant éphémère, simple et pourtant si magique à vivre!”     Un de mes coups de cœur concernant notre beau territoire nous est offert par Dame Nature : il s’agit des couchers de soleil. La saison à laquelle je les préfère ? C’est sans aucun doute à l’automne. Les couleurs chaudes de la fin de saison sont d’une indescriptible beauté.     De nombreux endroits sont propices à la contemplation de ce spectacle mais mon lieu préféré se trouve en haut du clocher de l’église souterraine. Ce monument emblématique du village guidait autrefois les pèlerins du Moyen-Âge jusqu’à Saint-Émilion et constitue, encore aujourd’hui, un point de repère pour arriver jusqu’à la cité, tel un phare dans un océan… de vignes !   Du haut de sa silhouette élancée, on découvre un panorama à 360 degrés. Mais pour y arriver, il faudra s’armer de courage et gravir les 196 marches de l’escalier en colimaçon menant à la balustrade gothique. À l’arrivée : vue panoramique et émerveillement garantis ! Surtout à l’heure où le soleil décline, déposant sur le vignoble ses teintes orangées et sublimant la pierre calcaire.     Attention, ce moment privilégié exige d’être ponctuel : il serait dommage de rater cet instant éphémère, simple et pourtant si magique à vivre.       Partagez vous aussi vos plus beaux moments Saint-Émilionnais avec nous avec le #mysaintemilion sur Instagram !
  • Points de vue cachés - Coup de cœur de Jennifer

    Points de vue cachés - Coup de cœur de Jennifer

    En savoir plus
    Cette vue unique sur le vignoble et le village permet de se sentir ailleurs.       Nous sommes début septembre à la mi-journée. Un petit moment de détente et de relaxation s’impose avant de poursuivre ma journée.     J’arpente les petites ruelles pavées de Saint-Émilion en prenant soin de m’éloigner des axes majeurs. Arrivée au pied de la Tour du Roy, je poursuis mon chemin et m’éloigne du coeur de la cité médiévale.     Peu à peu, les touristes laissent la place à la vigne et au calme.     Adossée à un muret de pierre, rue de la Madeleine, se trouve mon point de vue préféré. Cette vue unique sur le vignoble et le village permet de se sentir ailleurs.  
  • Saint-Emilion en toute saison - Coup de cœur d'Ambre

    Saint-Emilion en toute saison - Coup de cœur d'Ambre

    En savoir plus
    Flâneries de saisons à Saint-Émilion … Quel bijou ! Charme d’antan et joie du moment m’ont donné rendez-vous.     Au mois de Mai fais ce qu’il te plaît ! C’était un dimanche avec Sophie de Normandie, et quelle chance le soleil nous arrosait ! Après un pique-nique au château, on a vagabondé au milieu des vignes et des coquelicots, puis cap sur Montagne et ses gentils moulins, quel tableau ! De joyeuses gens qui leur faisaient la fête nous ont invité à goûter au pain et au vin, on voyait les enfants caracoler sous leurs ailes qui quadrillaient joliment le ciel …     Juin a chanté les soirées d’été avec les copains, quand la campagne fleurait bon l’herbe coupée, la terre et le figuier, que le vin glissait dans le gosier… Je baillais aux corneilles, des notes de jazz s’échappaient au loin, des petites étoiles entraient dans mes oreilles.     En Août, le soleil est partout, sur les blondes façades, entre les rangs de vigne, et dans le sourire des passants. À bicyclette on se promenait entre copines, on a salué l’Angélus, et au détour du virage, surprise, un bel animal de labour… Un cheval blanc ! Il était mené par une jeune fille anglaise venu travailler dans le coin pour rejoindre son amoureux girondin !     Octobre et ses merveilles. La lumière vermeil transperçait les feuilles de vigne et leurs coquettes dentelles. Et frémissait la Dordogne de ses bourrelets moirés, et c’est tout le rivage, les bouleaux, les saules, les peupliers de la vallée qui d’or se paraient !     Je me souviens aussi d’une petite grisaille romanesque un matin, de la rosée perlant sur la toile d’une araignée à l’ouvrage sur le portail du Clos Fourtet.     Dans la froidure de Janvier, Charline m’attendait place Stalingrad, à Bordeaux. Sur la route, nous avons passé le temps à bavarder. Arrivées Place du Clocher de très bonne heure, on est allées voir la vallée dans la brume et le ciel rosé sortir de sa torpeur.     Et voilà le printemps ! Les matins sont clairs, après la côte de la Madeleine, les coquelicots dansent doucement le long des murets de pierres. La route serpente et déjà le clocher pointe le bout de son nez, me voilà arrivée! Magie de l'instant, le village m’invite à pousser les portes du temps …  
  • A la rencontre des vignerons - Coup de cœur d'Elodie

    A la rencontre des vignerons - Coup de cœur d'Elodie

    En savoir plus
    En y repensant, mon meilleur moment en Saint-Émilionnais a été la découverte du vignoble et surtout de ceux qui y travaillent !     Par une journée de giboulée du mois de mars, comme on les connaît bien dans le bordelais, nous avons décidé avec des amies et collègues d’aller nous balader dans le vignoble.     Première étape : le Château Soutard avec sa superbe architecture. C’est l’image parfaite du « château » que l’on a en tête en venant dans le bordelais. La rencontre avec Léa notre guide a été mémorable grâce à sa manière de présenter le vin. Sachez-le, pour découvrir les caves du Château, il vous faut utiliser un ascenseur tout de verre à la « James Bond » ou « Charlie et la chocolaterie » ... à vous de choisir !     De là, nous sommes partis pique-niquer à la Croix de Tourans, un spot à découvrir si vous venez dans la région, offrant une vue incroyable sur le vignoble et sa vallée.     Dans l’après-midi, notre initiation a continué par des châteaux plus « petits », typiques du Saint-Émilionnais, où l’on peut rencontrer le vigneron. Mon plus beau souvenir a été la rencontre avec Monsieur Sierra, propriétaire du Château Toinet Fombrauge ! Cette figure du vignoble nous a raconté avec passion son travail et nous a fait déguster le millésime en cours (celui qui vous colore les lèvres de pourpre) à même la barrique. Inoubliable !     La journée s’est terminée par la visite du Château Champion. Véronique nous y a accueillis un peu comme à la maison et nous a fait déguster ses vins autour d’une grande table.     Voici en quelques lignes mon idée de la journée parfaite à passer à Saint-Émilion quand le village vous est déjà familier ... Sûrement l’une de ces journées qui me donne envie d’y travailler jour après jour !
  • Les pierres chuchotent - Coup de cœur de Delphine

    Les pierres chuchotent - Coup de cœur de Delphine

    En savoir plus
    Native du pays, j'entends battre le cœur des villes et des villages girondins depuis mon enfance.     Plus je grandissais, plus je me passionnais pour leurs histoires. J'aime partager la quiétude, la sérénité et le temps suspendu offerts par les pierres et autres matériaux souvent d'un autre temps. Le plaisir des visites et du patrimoine guide depuis toujours mes pas vers Saint-Émilion. En solo ou accompagnée, c'est durant la belle saison que je prends le temps de quelques escapades….. nocturnes.     J'attends alors que l'effervescence de la journée soit apaisée. Je profite du coucher du soleil, d'un dîner en terrasse puis j'écoute les bruits de la nuit s'étendre sur la cité médiévale. Je sais que je vais vivre un moment unique car il est des bruits plus perceptibles que d'autres…. le frémissement des pierres.     Cette roche calcaire propre à notre région éblouit la nuit et chuchote à nos oreilles leurs histoires débutées il y a des milliers d'années. Je me ballade à travers les ruelles, les tertres, les places…. Je caresse et j'effleure la pierre. Je prends le temps d'une longue respiration et j'écoute. Je ressens alors sous mes doigts les vibrations éternelles du patrimoine.     La magie opère à nouveau. Et chaque fois, elle me procure une sensation extraordinaire que je vous invite à découvrir lors de votre prochain séjour, ici, à Saint-Émilion !