LA PORTE ET LA MAISON DE LA CADENE

Share Button
Aa - +
LA PORTE ET LA MAISON DE LA CADENE
  • LA PORTE ET LA MAISON DE LA CADENE
  • LA PORTE ET LA MAISON DE LA CADENE
  • LA PORTE ET LA MAISON DE LA CADENE

 

La porte et la maison de la Cadène

 

Cette jolie bâtisse est la seule maison à pan de bois du village et possède une façade datant du XVIème siècle ainsi que des fondations bien antérieures à cette époque.

 

On remarque sur cette maison la présence de tourelles et de fenêtres à meneaux sur sa façade qui montre l’évolution architecturale de l’édifice jusqu’au XVIème siècle. On peut fortement avancer que cette maison représentait un ensemble urbain avec la Maison de la Commanderie de l’autre côté de la Rue Guadet (façade remaniée au XIXème siècle lors du percement de la Rue Guadet). La maison possède encore une remarquable tour polygonale contenant un bel escalier à vis du XVIème siècle. C’est vraisemblablement entre cette tour et la Commanderie que se situait le bâtiment de jonction. Une échauguette, un chemin de ronde… des détails faisant référence au domaine défensif…Une fortification à l’intérieur de la cité était-elle nécessaire pour protéger les habitants? Des questions restent en suspens pour le moment…

 

 

La géographie vallonnée du site des Combes sur lequel s’est fondée la cité médiévale a, petit à petit, défini la séparation sociale de la population entre « ville haute et ville basse »ou plus clairement « partie religieuse et partie laïque ». L’origine du mot « catena », du gascon signifiant « chaîne », pourrait faire référence à la présence d’une chaîne qui séparait matériellement la ville en deux parties mais pas de trace visible aujourd’hui sur l’édifice. D’un point de vue historique le nom de « cadène » tiendrait son origine de l’un des propriétaires de cette maison, Guillaume Renaud de la Cadène, qui s’y installa au XIIIème.

 

Des sculptures ornant les parties basses en bois de la maison laissent également place à plusieurs interprétations : personnages, animaux, végétaux, fruits… Des grappes de raisins pour certains, des épis de maïs pour d’autres… composition d’influence Renaissance et italiennes et probable référence à l’importation de produits du Nouveau Monde, fraîchement découverts au moment des dernières évolutions artistiques de cette maison !


Le riche patrimoine de Saint-Emilion se laisse conter lors de la visite guidée de ville « Saint-Emilion Cité médiévale » : d’avril à octobre à 14h30. Renseignement et billetterie ici.