Le vignoble de Saint-Emilion

9Résultats

  • LE PREMIER VIGNOBLE INSCRIT PAR L'UNESCO AU PATRIMOINE MONDIAL DE L'HUMANITÉ

    LE PREMIER VIGNOBLE INSCRIT PAR L'UNESCO AU PATRIMOINE MONDIAL DE L'HUMANITÉ

    En savoir plus
    Décembre 1999 reste une date historique pour Saint-Émilion ! C’est à cette date que le vignoble et les 8 villages de la Juridiction de Saint-Émilion ont été inscrit au Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’UNESCO, au titre de “paysage culturel”. Une première mondiale !   Pour l’UNESCO, Saint-Émilion est “un exemple remarquable d’un paysage viticole historique qui a survécu intact”. Une vigilance toute particulière est apportée à ce “paysage culturel” exceptionnel pour qu’il puisse être préservé et qu’il puisse perdurer dans le temps.   C’est pourquoi, depuis 1993, une Commission (composée de membres de l’INAO, de représentants de la mairie des communes concernées, de représentants de la Chambre d’Agriculture et de Viticulteurs) est chargée de valider ou non l’occupation végétale d’une parcelle ou la modification de la structure d’un sol.   Cette inscription représente environ 5 000 hectares de vignes réparties sur les huit communes de la Juridiction de Saint-Émilion : Saint-Émilion, Saint-Laurent des Combes, Saint-Christophe des Bardes, Saint Pey-d’Armens, Saint-Etienne de Lisse, Saint Sulpice de Faleyrens, Saint-Hippolyte et Vignonet.   L’inscription au Patrimoine Mondial de l’UNESCO continue de faire la fierté des vignerons qui ont à la fois façonné et préservé le terroir. Ce sont eux qui aujourd’hui oeuvrent chaque jour pour faire découvrir à plusieurs millions de visiteurs la richesse de ce patrimoine ; tout comme l’Office de Tourisme du Grand Saint-Émilionnais, le Conseil des Vins de Saint-Émilion ou encore l’Association Juridiction de Saint-Émilion, Patrimoine Mondial de l’Humanité.   En effet, il ne s’agit pas seulement d’un patrimoine naturel remarquable mais également d’un patrimoine historique et architectural considérable avec la cité médiévale de Saint-Émilion, son église monolithe, ses carrières souterraines, ses rues pavées et ses nombreux monuments religieux. Par ailleurs, la Juridiction de Saint-Émilion foisonne d’églises romanes, de moulins et de pigeonniers qui participent au charme incontesté de ce territoire.   À savoir :   Deux autres vignobles français sont labellisés UNESCO depuis juillet 2015  : les côteaux, maisons et caves de Champagne les “climats” de Bourgogne   Attention : l’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.
  • UN TERROIR DIVERSIFIÉ

    UN TERROIR DIVERSIFIÉ

    En savoir plus
    Le terroir correspond à l’ensemble des terres d’une région qui donnent au produit cultivé sur celles-ci une certaine singularité.   Comme nous pourrions vous l’expliquer durant l’une de nos visites guidées, le terroir se définit par 3 choses : le sol le cépage et l’homme qui les travaille.   La richesse du terroir du Grand Saint-Émilionnais provient d’abord de la symbiose entre plusieurs éléments naturels : une variété géologique assez remarquable (sols calcaire, argilo-calcaire, sableux et graveleux), un micro-climat continental tempéré et un relief en pentes douces permettant une exposition de toutes les vignes aux rayons du soleil.     C’est cette combinaison de plusieurs conditions propices à la viticulture ainsi qu’un savant assemblage de cépages (merlot majoritairement associé au cabernet franc ou cabernet sauvignon et dans de moindre proportions au malbec) qui offrent au vin une palette gustative et olfactive très nuancée.   Ces cépages ont, eux aussi, leurs caractéristiques : Le MERLOT amène de la rondeur et de la générosité ainsi que des parfums de petits fruits rouges et noirs tels que la mûre et la griotte. Il s’est imposé comme le cépage privilégié de Saint-Émilion. Le CABERNET FRANC, tannique et très aromatique apporte de la finesse et de l’élégance. Enfin le CABERNET SAUVIGNON apporte des notes épicées et contribue à la longévité du vin avec ses tanins puissants.   Le vin du Grand Saint-Émilionnais peut être aussi bien concentré et puissant que raffiné et délicat.   Les nuances aromatiques dépendent également des différentes techniques d’élevage : l'élevage en barrique apporte une plus grande complexité aromatique avec des notes fumées, torréfiées ou toastées. l’élevage en bouteille révèle des notes minérales, épicées (épices douces, vanille) et des arômes de truffes. Au fil du temps, les vins du Saint-Émilionnais prennent une couleur tuilée, orangée et offre une complexité en bouche qui vous donnera envie de déguster un second verre … toujours avec modération !   Vocabulaire : Le cépage : Variété de vigne utilisée pour faire le vin. Le tanin : Substance contenue dans les pépins et la peau du raisin. Elle est essentielle dans les vins rouges où elle forme la composante tannique permettant au vin d’évoluer dans le temps.   Attention : l’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.
  • LE CLASSEMENT DES VINS DE SAINT-ÉMILION

    LE CLASSEMENT DES VINS DE SAINT-ÉMILION

    En savoir plus
      Si les vins de Saint-Émilion sont mondialement connus, c’est sans conteste grâce au formidable travail de promotion de la Jurade qui n’a de cesse de faire connaître et reconnaître ses vins, aussi bien en France qu’à l’étranger.   Dès 1884, des vignerons se regroupent pour créer le premier syndicat viticole de France. L’évolution du monde viticole est alors en marche, et toute une série d’actions va être entreprise au cours des années suivantes.   Le syndicat viticole crée deux Appellations d’Origine Contrôlée : Saint-Émilion et Saint-Émilion Grand Cru. Il instaure un classement permettant aux vins d’A.O.C. Saint-Émilion Grand Cru d’être distingués au titre de : - Grand Cru Classé - 1er Grand Cru Classé   - 1er Grand Cru Classé A.   Ce classement, adopté et institué par le Syndicat Viticole de Saint-Émilion (rebaptisé en 2007 le Conseil des Vins de Saint-Émilion) en 1955 est révisé tous les 10 ans et incite les viticulteurs à se rapprocher toujours plus de l’excellence. Il a pour principal objectif de garantir l’origine, la qualité et l’authenticité des vins de Saint-Émilion.   Une Commission de classement des crus de l’appellation Saint-Émilion Grand Cru a pour mission de s’assurer du respect de l’ensemble de la procédure. Celle-ci est désignée par le Comité National Vins et Eaux de Vie et est composée de 7 personnes représentatives de la viticulture, en dehors de la région bordelaise.   Voici quelques critères qui sont rigoureusement examinés par la Commission : les méthodes adoptées dans les vignes et dans les chais la politique de communication et de distribution en France et à l’international la notoriété des propriétés viticoles   Le dernier classement élaboré par l’INAO (Institut National de l’Origine et de la Qualité) et le Ministère de l’Agriculture date de 2012 et a consacré 82 Châteaux, dont 4 Premiers Grands Crus Classés A : Château Cheval Blanc Château Pavie Château Ausone et Château Angélus.   Cette même année, la dégustation a représenté une part importante de la note finale des crus classés avec un jury de dégustateurs experts et anonymes.     Attention : l’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.
  • LES APPELLATIONS DU GRAND SAINT-ÉMILIONNAIS

    LES APPELLATIONS DU GRAND SAINT-ÉMILIONNAIS

    En savoir plus
    Il existe pas moins de 12 appellations garantissant l’origine du vin sur le territoire du Grand Saint-Émilionnais, chacune ayant leurs propres caractéristiques :     Les appellations Saint-Émilion et Saint-Émilion Grand Cru   Ce sont, sans aucun doute, les appellations les plus connues dans le monde qui ne s’appliquent qu’au vin rouge. Les rosés ou blancs produits sur le territoire portent donc une autre appellation. Elles se partagent une superficie de 5 400 hectares répartie sur les 8 communes de la Juridiction de Saint-Émilion ainsi que sur une partie de Libourne. Leur superficie moyenne est de 8 hectares et regroupent tout de même plus de 800 propriétés viticoles.   Ces 2 appellations sont des AOC “Appellations d’Origine Contrôlée” créées en 1936. C’est depuis 1948 que tous les vins souhaitant obtenir le nom d’AOC doivent passer un contrôle de qualité. La loi définitive sur l’AOC Saint-Émilion n’est validée qu’en 1954, soit 18 ans après sa création. Pour en savoir plus sur les particularités du vin des appellations Saint-Émilion et Saint-Émilion Grand Cru, rendez-vous ici >   Les Saint-Émilion Grands Crus peuvent eux prétendre à être classés selon 3 niveaux de qualité distincts: Grand Cru Classé 1er Grand Cru Classé 1er Grand Cru Classé A Pour en savoir plus sur le classement de Saint-Émilion, rendez-vous ici >   Les appellations “satellites” Ces 4 appellations se situent sur les communes de Montagne, Saint-Georges, Puisseguin et Lussac, au nord de Saint-Émilion, et ont le droit de faire suivre le nom de leur commune du nom de Saint-Émilion depuis 1936. > Ils produisent des vins rouges robustes et charpentés.     Les Lalande de Pomerol Cette AOC se situe dans la région du Libournais, sur les communes de Lalande de Pomerol et de Néac, proche du prestigieux Pomerol. > Il produit un vin rouge profond aux arômes de fruits rouges et d’épices.     Les Crémant de Bordeaux Autrefois appelée Bordeaux mousseux, il s’agit d’une appellation récente, créée en 1990 et qui produit des vins pétillants majoritairement blancs ainsi que des rosés selon la méthode traditionnelle. Ces vins sont généralement élevés dans des galeries souterraines où les conditions d’humidité sont idéales. On retrouve notamment cette AOC au coeur de Saint-Émilion, au cloître des Cordeliers. > Les Crémants de Bordeaux peuvent être bruts, demi-secs ou doux.     Les Côtes de Bordeaux L’Union des Côtes de Bordeaux compte 4 appellations : Blaye Côtes de Bordeaux, Cadillac Côtes de Bordeaux, Francs Côtes de Bordeaux et Castillon Côtes de Bordeaux. On retrouve 2 de ces appellations sur le territoire du Grand Saint-Émilionnais : le Castillon Côtes de Bordeaux qui produit uniquement des vins rouges et le Francs Côtes de Bordeaux qui produit des vins rouges mais également une petite quantité de vins blancs secs et moelleux. > Ces 2 appellations donnent des vins très fruités (arômes fruits rouges mais aussi vanille, moka) et gourmands.     Les Bordeaux et Bordeaux Supérieur Il s’agit de deux appellations régionales et présentes également sur le territoire du Grand Saint-Émilionnais. Les vins de l’AOC Bordeaux Supérieurs doivent respecter des critères qualitatifs encore plus exigeants que ceux de l’AOC Bordeaux. > De même, les Bordeaux Supérieurs sont plus puissants que les Bordeaux et leur nuancier d’arômes est plus complexe.      Attention : l’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.
  • LES LABELS DU SECTEUR VITICOLE

    LES LABELS DU SECTEUR VITICOLE

    En savoir plus
    De nombreux labels ont été créés dans le but de mettre en valeur la qualité de notre patrimoine (viticole, agricole etc…) pour lui donner toute la visibilité qu’il mérite auprès du public ; qu’il s’agisse de touristes ou de consommateurs.   Le label national                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                        Le label Vignobles et Découvertes   Afin de promouvoir un tourisme lié au vin, aujourd’hui appelé “œnotourisme”, le label “Vignobles et Découvertes” a été institué en 2009 par le Ministère du Tourisme et de l’Agriculture.   La durée de la labellisation est de 3 ans pour des destinations œnotouristiques proposant des produits touristiques variés : visites de caves et caveaux, hébergements, restauration, bars à vin, patrimoine culturel et/ou naturel et/ou immatériel, offices de tourisme etc…   Tous les bénéficiaires de la marque s’engagent à : - respecter tous les critères du règlement du label “Vignobles et Découvertes” - prôner et pratiquer la consommation responsable   En 2011, 19 destinations en France telles que Dijon Côte de nuit ou encore Muscadet Loire Océan étaient déjà labellisées “Vignobles et Découvertes”.   6 routes des vins ont été labellisées fin 2015 en Gironde : - Les Routes du Vin de Bordeaux, Saint-Emilion, Pomerol et Fronsac- Les Routes du Vin de Bordeaux, porte du vignoble - Les Routes du Vin de Bordeaux en Entre-Deux-Mers - Les Routes du Vin de Bordeaux en Graves et Sauternes - Les Routes du Vin de Bordeaux en Médoc - Les Routes du Vin de Bordeaux en Blaye et Bourg     Les labels régionaux   Le vignoble Bordelais compte chaque année 4,3 millions de visiteurs, ce qui explique la multiplicité des labels œnotouristiques dans la région Nouvelle-Aquitaine.                                                                                                                                                                                                                                                                                      Le label Vignobles et Chais en Bordelais   Ce label a été créé par le Comité Départemental du Tourisme de Gironde (Gironde Tourisme) et est aujourd’hui le plus présent en Nouvelle Aquitaine.   Il garantit un accueil de qualité dans les propriétés viticoles, caves et autres lieux œnotouristiques. Environ 500 lieux en Gironde possèdent ce label.   Les professionnels du vin labellisés sont soucieux de transmettre au public leur passion ainsi que de promouvoir la qualité de leur vin et leur lieu de production.   Le label Destination Vignobles   Ce label délivré par la région Nouvelle Aquitaine s’adresse à l’ensemble des vignobles de la région. Aujourd’hui on compte environ 700 vignobles labellisés “Destination Vignobles”.   Les domaines labellisés répondent à une charte bien précise garantissant : - le respect des heures et périodes d’ouvertures - l’information sur les langues pratiquées au sein de la propriété - l’affichage des prix - les conditions de visite - la mise à disposition d’informations touristiques - le respect de l’environnement     Attention : l’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.
  • LES DÉMARCHES ÉCO-LOGIQUES

    LES DÉMARCHES ÉCO-LOGIQUES

    En savoir plus
    Les consommateurs recherchent de plus en plus les labels écologiques dans un souci de préservation de l’environnement, de respect du produit et de garantie de qualité pour le consommateur. Parallèlement, les propriétés viticoles se tournent de plus en plus vers une démarche “bio” ou responsable, labellisée ou non.     Les AOC et AOP                                                                                                                                                                                                                                                                         Le label AOC (Origine d’Appellation Contrôlée)   Créé en 1935, ce label permet d’attester de l’origine exacte sur le territoire français d’un produit (notamment le vin) et ainsi de garantir un certain savoir-faire et une certaine qualité.   Le cahier des charges varie selon les produits mais ils doivent tous être authentiques, typiques d’un terroir et d’un savoir-faire. Le label AOP (Appellation d’Origine Protégée)   Créé en 1992, ce label est l’équivalent du label AOC à l’échelle européenne et garantit donc que les produits (dont le vin) sont issus d’une même zone géographique. Les produits sont protégés dans tous les pays de l’Union européenne. L’AOP ne peut être délivrée que si le produit a déjà reçu le label AOC, impliquant un double contrôle.       Les labels Agriculture Biologique   Agriculture Biologique (au niveau national)   Ce label a été créé en 1985 et garantit que le produit est issu de l’agriculture biologique pratiquée en France. Il porte uniquement sur l’étape de production et certifie des produits 100% bio ou contenant au moins 95% de produits agricoles bio lorsqu’il s’agit de produits transformés. Il interdit, entre autres, l’utilisation des engrais chimiques et pesticides. Il répond aussi au cahier des charges du label d’Agriculture Biologique au niveau européen. Au moins une fois par an, un contrôle doit être effectué. Agriculture Biologique (au niveau européen, certifié Ecocert)   Ce label assure que les produits alimentaires et les services sont issus de l’agriculture biologique pratiquée sur le territoire de l’Union Européenne. Le label garantit la même qualité d’engagement que le label national mais porte sur toutes les étapes du vin, de la vigne à la mise en bouteille. Depuis 2009, il peut figurer à côté du label AB national. Doivent être mentionnés à côté de ce logo : - le lieu de production des matières premières agricoles (Agriculture UE ou non) - le numéro de l’organisme certificateur     La démarche Système de Management Environnementale par le Conseil Interprofessionnel des Vins de Bordeaux   Le Conseil Interprofessionnel du Vin de Bordeaux, organisme créé en 1948, a également développé, il y a plus de 4 ans, une démarche appelée SME : Système de Management Environnemental. Celle-ci s’adresse à tous les acteurs du monde du vin (viticulteurs, caves, coopératives ou encore négociants…), peu importe la taille de l’entreprise et peu importe qu’ils s’inscrivent dans une démarche bio ou non. Le but de cette démarche est d’améliorer le respect environnemental des entreprises en évaluant leur impact sur l’environnement et en se fixant des objectifs pour réduire, au fur et à mesure, de leurs impacts néfastes. Une vingtaine d’animateurs interviennent en Gironde afin de conseiller les entreprises et de les accompagner dans la dimension environnementale sur le long terme. On compte actuellement plus de 350 exploitations viticoles bordelaises qui ont adopté cette démarche.   Le label Terra Vitis     Ce label a été créé il y a une quinzaine d’années maintenant par des vignerons, dans le but de garantir pour les consommateurs, une viticulture raisonnée et ainsi des vins authentiques et de qualité.   Ses deux principaux objectifs sont donc : - la préservation du patrimoine viticole - la réponse aux attentes des consommateurs   L’ensemble du cycle de production du vin est contrôlé tous les ans pour les adhérents de la marque qui reçoivent par la suite l’autorisation d’utiliser la marque sur leurs bouteilles. Aujourd’hui, ce label regroupe plus de 500 adhérents et six associations locales (Terra Vitis Bordeaux, Terra Vitis Loire, Terra Vitis Rhône-Méditerranée, Terra Vitis Alsace, Terra Vitis Vignoble Champenois et Terra Vitis Beaujolais).     Les labels de l’Agriculture Biodynamique    Le label Biodyvin   Ce label créé en 1995 par un petit groupe de vignerons revendique le biodynamisme de la viticulture. C’est-à-dire que la terre ne doit pas uniquement être exploitée pour produire (des raisins ou d’autres produits) mais doit aussi être considérée comme une matière vivante, qui a besoin de se nourrir de divers éléments. Par exemple, à l’aide d’ajouts de composts aux pieds des vignes.   Pour obtenir ce label, il faut être certifié AB. Le label Demeter   Le cahier des charges de ce label biodynamique autorise beaucoup moins d’ajouts dans la vinification. Deux subdivisions existent : - Vin Demeter : les raisins sont certifiés Demeter et la vinification respecte le cahier des charges Demeter, très restrictif quant aux ajouts. - Vin issu de raisins Demeter : les raisins sont également garantis Demeter mais la vinification est conforme au cahier des charges bio européen.     Les vins naturels   Ces dernières années, une autre catégorie de vins a vu le jour, portée par des viticulteurs soucieux du respect de l’environnement et de la grande qualité de leurs produits. Il s’agit des vins naturels. Ce sont des vins sans aucun ajout, excepté dans certains cas où l’ajout de soufre est nécessaire et donc toléré. Il n’y a pour le moment pas de label pour ces vins mais des associations telles que l’Association des Vins Naturels s’engagent à respecter une charte bien précise.     Attention : l’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.
  • LE CONCOURS BEST OF WINE TOURISM

    LE CONCOURS BEST OF WINE TOURISM

    En savoir plus
    Ce label, mis en place en 2003 par la Chambre de Commerce et d’Industrie de Bordeaux, récompense des propriétés viticoles ainsi que des entreprises valorisant l’oenotourisme dans la région Nouvelle-Aquitaine classées en 8 catégories : Architecture et Paysages Art et Culture Découverte et Innovation Hébergement à la Propriété Restauration à la Propriété Valorisation Oenotouristique des Pratiques Environnementales Services Oenotouristiques Coup de coeur du jury   Dans chaque catégorie est décerné un Best Of d’Or pour le premier et des lauréats sont également élus et récompensés.   Chaque année, une remise de prix est organisée afin de récompenser les nouveaux lauréats. Les gagnants nationaux sont alors retenus pour la remise de prix internationale des Best of Wine Tourism. Depuis le lancement de ce concours, 3100 candidats ont participé et plus de 465 propriétés viticoles ont obtenu un prix.   Découvrir la brochure de présentation des lauréats 2017 >   Cette récompense permet aux propriétés viticoles d’afficher leur trophée et une plaquette d’accueil à l’entrée de leur établissement pour indiquer aux visiteurs que la qualité de leurs services oenotouristiques a été reconnue et récompensée. De plus, ce concours permet aux participants de bénéficier d’une grande visibilité auprès des professionnels du tourisme avec une couverture médiatique à l’échelle nationale et internationale et auprès du grand public grâce à une grande diffusion via les réseaux sociaux (Facebook, Instagram, Twitter). Enfin, un mini-guide recensant les lauréats du concours est édité à plus de dix mille exemplaires chaque année et est téléchargeable en ligne également.   La CCI de Bordeaux a également mis en place le « Great Wine Capitals Travel Network » permettant, pour les 9 capitales de grands vignobles de travailler en étroite collaboration et de faciliter les échanges entre ces “capitales”.   Ces capitales sont : Bordeaux en France, Adelaïde en Australie, Bilbao-Rioja en Espagne, Porto au Portugal, Le Cap en Afrique du Sud, Mayence-Rheinhessen en Allemagne, Mendoza en Argentine, San francisco-Napa Valley aux Etats-Unis et Valparaíso-Casablanca Valley au Chili     Attention : l’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.
  • LA VALORISATION DU VIGNOBLE VIA LE CONCOURS INSTAGRAM

    LA VALORISATION DU VIGNOBLE VIA LE CONCOURS INSTAGRAM

    En savoir plus
    L’Office de Tourisme du Grand Saint-Émilionnais a lancé au mois d’avril 2016 un jeu concours photos sur le réseau social Instagram.   Ce concours a pour objectifs : de valoriser le territoire du Grand Saint-Émilionnais sur le réseau social Instagram au travers de photos prises sous un angle nouveau, pouvant être originales, inédites, décalées etc… de souligner la vision artistique de nos visiteurs - photographes. Les vignobles remarquables du Grand Saint-Émilionnais, qui changent de couleurs au fil des saisons et façonnent le paysage, sont très souvent pris comme modèle photographqiue par les touristes ou locaux. Allez donc faire un petit tour ici sur Instragram et vous verrez qu’une grande partie des photos participantes au concours représentent notre beau vignoble.     Pour participer, la règle est simple. Il suffit aux instagramers de respecter 3 conditions : identifier “mysaintemilion” sur la photo utiliser le hastag “#mysaintemilion” être abonné au compte Instagram “mysaintemilion”   Chaque mois, 5 photos sont présélectionnées par l’Office de Tourisme et postées sur le compte Facebook “Saint-Emilion Tourisme” pour être soumises au vote des fans pendant 5 jours. La photo la plus likée sur Facebook sera élue photo du mois. Elle est alors diffusée sur tous les réseaux sociaux de Saint-Emilion Tourisme (Facebook, Twitter et Instagram) ainsi que sur les écrans présents dans le hall d’accueil.   Les gagnants de la photo du mois participent ensuite à l’élection de la photo de l’année pour tenter de remporter un Pass’ Espacade Bacchus pour 2 personnes.     Attention : l’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.    
  • LES APPLICATIONS DÉDIÉES AU VIN

    LES APPLICATIONS DÉDIÉES AU VIN

    En savoir plus
    Ces dernières années, la dégustation et la consommation ont tendance à se démocratiser en France. Face au développement de cette nouvelle clientèle, de nombreuses applications mobiles (pour smartphones ou tablettes) ont vu le jour afin de présenter le vin de façon ludique et de le rendre accessible au plus grand nombre.   Voici un petit tour d’horizon de quelques applications mobiles autour du vin :                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                        Vivino : une application qui met le vin à la portée de tous   Vivino a été créé en 2009 au Danemark et est aujourd’hui l’application gratuite la plus connue en matière de vin avec tout de même plus de 3 millions d’utilisateurs.   L’utilité de cette application est de prendre en photo l’étiquette de la bouteille de vin (sans avoir besoin de QRCode ou de FlashCode) pour avoir de nombreuses informations sur le vin (prix, evaluations et même suggestions de plats).   Vivino donne également accès aux commentaires de la communauté.   Enfin, dernière fonctionnalité qui est cependant payante : vous pouvez trier et ranger vos photos de bouteilles de vin pour constituer une cave personnelle.   Avantages : - Une base de données plutôt solide - Les nombreux utilisateurs permettent d’enrichir la base de données   Inconvénients : - Application uniquement en anglais - L’option scanner ne fonctionne pas systématiquement                                                                                                                                                                                                                                                                     Mes caves et dégustations : une application pour gérer sa cave   Mes caves et dégustations est une application créée par Mathieu Benoit permettant de gérer sa cave de vins mais également de champagnes, bières et même d’huiles d’olives !   Cette application permet de gérer ses entrées et sorties de bouteilles, ses dégustations et ses coups de coeur sans aucun serveur et aucune communauté.   Avantages : - L’interface est sobre, rapide et pratique - On peut naviguer dans différentes sous-catégories : “en cave”, “par étagère” ou encore “dernières entrées”   Inconvénient : - La cave est limitée en nombre de bouteilles                                                                                                                                                                                     Winenjoy : une application pour apprendre à déguster et à évaluer le vin   Cette application créée par Guillaume Roy permet d’évaluer la dégustation de votre vin en respectant chaque étape : - vin - aspect - arômes - saveurs - synthèse De plus, il est possible d’ajouter des commentaires pour chaque étape de la dégustation.   La 2ème version disponible depuis le 14 octobre 2016 inclut quelques nouveautés : - nouveau design - 3 catégories de dégustations possibles : rapide, normale ou complète - statistiques des dégustations intégrées dans le tableau de bord   Avantages : - Une large palette des robes, des arômes et des saveurs - Les petites annotations pour chaque étape de la dégustation du vin permettent de se rappeler de certaines particularités   Inconvénient : - Il ne faut pas être novice dans la dégustation pour être capable de retrouver les arômes notamment                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                              Un mets et un vin : une application pour marier les saveurs   Le site internet toutlevin.com en partenariat avec les magasins Nicolas (caviste) a conçu une application gratuite pour les accords mets et vins avec une base de données de 10 000 accords différents et une navigation par mets, régions et vins.   La nouvelle mise jour de l’application en 2015 a permis d’ajouter 500 fiches d’informations sur les vins : localisation, cépages, notes de dégustations ou encore des cartes des millésimes…   Avantages : - Grande diversité des accords en fonction des goûts culinaires - Très pratique pour offrir une bonne bouteille de vin lorsque l’on est invité à manger chez quelqu’un   Inconvénient : - Les accords restent assez classiques                                                                                                                                                                                                                                                                                                Le Quiz du vin : un questionnaire sur le vin ludique   Cette application gratuite a été développée par La Revue du vin de France et a pour but de tester ses connaissances sur le vin avec plus de 1 000 questions ! Il faut répondre en 1 minute 30.   Il existe deux modes de jeu différents : - en solo - 1vs1 pour affronter un autre joueur   Le petit plus de ce jeu ce sont les cadeaux à remporter. En effet, chaque semaine le premier du classement gagne une bouteille de vin sélectionnée par la Revue du vin de France.   Avantage : - Application divertissante   Inconvénient : - Des publicités s’activent en plein quiz gênant le bon déroulement de la partie     Alors, que vous soyez un inconditionnel des applications numériques, un amateur de bons vins ou simplement curieux, à vous de choisir l’application sur le vin qui vous convient !   À retrouver parmi de nombreuses autres applications liées au vin sur Google Play > (pour Androïd) ou sur l’Apple Store (pour iOS).     Attention : l’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.