Montagne

Share Button
Aa - +
Montagne
  • Montagne
  • Montagne
  • Montagne
  • Montagne
  • Montagne
  • Montagne

 

Présentation de la commune

Montagne est une commune du Grand Saint-Émilionnais faisant partie du Canton du Nord-Libournais. Elle culmine à 97 mètres et se situe à 6 kilomètres de Saint-Émilion. Sa superficie est de 2670 ha. Aujourd’hui, la commune compte 1 770 habitants que l’on appelle les Montagnaises et les Montagnais.

 

Un peu d’histoire…

  • Origine du nom

Son nom dérive du latin "montis" (colline), mais aussi "Montane" en bas latin, et finalement "Montagne" en gascon.

  • Historique

Il semble que Montagne ait été peuplé dès le Néolithique, le village n’a conservé que des témoignages sur le site de Malengin. On y a retrouvé des objets de l’Âge du cuivre et de l’Âge du bronze. On note également la présence de quelques villas de l’époque gallo-romaine : il reste les vestiges de la villa d’Ausone, la villa Lucaniacus, mais aussi des sarcophages et des mosaïques. À la chute de l’Empire romain, la région est placée sous la tutelle des évêques chrétiens. Au XIe et XIIe siècles, la vie religieuse à Montagne est très active, avec notamment la construction de trois églises. C’est également au Moyen Âge que se développent les activités de la commune avec l’exploitation des carrières de calcaire qui commence au XIIe siècle. Montagne appartient alors à la châtellenie de Puynormand et ce jusqu’en 1602 lorsque Henri IV vend un certain nombre de terres dont il est propriétaire. Les acquéreurs s’attachent à les faire prospérer, notamment en y développant la viticulture. Ils jouissent de la protection du roi pour assurer la promotion de leurs productions et de ce fait, leur vin remporte rapidement un grand succès qui ne s’est pas démenti jusqu’à nos jours. Ce n’est qu’en 1973 que le maire et son conseil municipal votent la reconstitution de la commune en rassemblant les trois paroisses voisines : Montagne, Saint-Georges et Parsac, dont la vocation pour chacune d’elles reste viticole.

 

Un patrimoine naturel (…)

La commune est parcourue par un petit ruisseau, le Barbanne qui est une borne linguistique : pays d'oc côté St-Emilion et oil côté Montagne.

 

Des vignes…

Attachée à Saint-Emilion, la commune de Montagne est très marquée par la viticulture et produit un vin de grande qualité. Montagne produit aujourd’hui des vins renommés d’appellation Montagne-Saint-Emilion. Montagne fait parti des appellations satellites de Saint-Emilion.

 

Points d’intérêts :

Église Saint-Martin construite au XIIe siècle a connu de nombreuses restaurations au cours des derniers siècles. Elle possède un clocher composé de tours carrées élevées à la croisée des transepts et de la nef. Sur la façade ouest, une porte à sept voussures est pourvue de chapiteaux évoquant des têtes fantastiques. L'ensemble, clocher, transepts et absidioles, possède un harmonieux équilibre. A l'intérieur, une superbe coupole du XIIe siècle, unique dans le Libournais; annonce véritablement les voûtes gothiques sur croisées d'ogives.

 

Église Saint-Georges à Saint-Georges de Montagne (hameau à 850 mètres de Montagne), a un exceptionnel clocher à trois étages. Il se dresse au-dessus du hameau et des vignes. L’église est datée du Xle siècle et a été construite sur l'emplacement d'anciennes ruines romaines. Elle est certainement la plus ancienne de la châtellenie de Puynormand. Son clocher est original, plus étroit à la base qu'au sommet et mesure 23 mètres de haut.

 

Église Notre Dame de Parsac est la plus petite de la commune de Montagne. Elle aurait été construite par les Anglais après 1450, suivant une ancienne église trop vétuste. De nombreuses restaurations se sont ensuite succédées au cours des siècles suivants, dont une dernière en 1992 pour éviter l’effondrement de l’édifice.

 

Château des Tours a été construit au XIVe siècle et dispose de deux donjons de forme polygonale avec deux tours circulaires. Hors de l’enceinte du château se trouve une chapelle.

 

Château Saint-Georges construit bien avant le XVIIe, a été vendu en 1602 par Henri IV lors du démantèlement de la châtellenie de Puynormand. Construit en U, l’ancien château féodal et ses quatre tours auraient été pensés par l’architecte Victor Louis.

 

Souterrains refuges du Vle siècle au lieu-dit de Malengin à Parsac découverts par Monsieur Millangue qui a également mis à jour une taillerie de meules à grains en calcaire dont l'exploitation remonterait au Xle siècle.

 

Reste de moulins à vent de Calon (XVIIe) sur la butte de Calon dont deux ont été remis en état. Les moulins étaient en pleine activité jusqu'en 1930.

 

Une boucle de randonnée du Bois de Bonde de 4 kilomètres, sentier d’interprétation du paysage viticole conçu et animé par l’Ecomusée du Libournais.

Cinq balades vélo, au départ de Montagne, sont proposées par l’Office de Tourisme du Grand Saint Émilionnais. Vous pouvez retrouver les parcours ici.

 

Coordonnées de la Mairie de Montagne:

Le Bourg – BP 6 – 33570 MONTAGNE
0557552100
@ : accueil.courrier@mairie-montagne.com

 

Horaires d’ouverture :

Lundi, Mardi et Jeudi : 8h30 à 12h15 et 13h45 à 17h30
Mercredi : 13h45 à 17h30 (fermé le dernier mercredi du mois toute la journée)
Vendredi : 8h30 à 12h15 – 13h45/17h00