LE MOINE ÉMILION

Share Button
Aa - +
LE MOINE ÉMILION
  • LE MOINE ÉMILION
  • LE MOINE ÉMILION
  • LE MOINE ÉMILION
  • LE MOINE ÉMILION
  • LE MOINE ÉMILION

Émilion, moine fondateur d’une cité mondialement connue

 

Au VIIIe siècle, un Breton nommé Émilion, natif de Vannes et célèbre pour ses miracles, décide de quitter sa terre natale pour se retirer et se consacrer à la prière. Longeant la côte Atlantique, il devient moine puis s’installe à Ascumbas, ancien nom de la cité de Saint-Émilion.

 

Rejoint par quelques disciples Bénédictins, il y fonde la pre- mière communauté religieuse et évangélise la population; créant ainsi une grande cité monastique à laquelle les fidèles donnèrent son nom.

 

Le saint homme serait mort en l’an 767, après avoir passé les dix-sept dernières années de sa vie dans son ermitage, simple grotte située au cœur du village. C’est autour de celui-ci que fut construite la cité.

 

Plusieurs communautés religieuses se sont installées au fil des siècles dans le village, attirées par le culte d’Émilion comme en témoignent les nombreux monastères, couvents et églises encore visibles. Ainsi, entre le VIIIe et le XVIIIe siècle, Bénédictins, Augustins, Franciscains, Dominicains et sœurs Ursulines cohabitèrent ou se succédèrent au cœur de la ville. Ils accueillirent les pèlerins du moine Émilion ainsi que du Pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle, passant non loin de la cité.